ACTUALITÉS

Un congé de maternité amélioré pour les exploitantes agricoles
31 janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, les exploitantes agricoles en congé maternité peuvent désormais percevoir des indemnités journalières ! Explications …

Qu’est-ce qui a changé ?

Avant le 1er janvier 2019

Durant leur congé de maternité, les exploitantes agricoles avaient droit à une allocation destinée à prendre en charge les frais engendrés par leur remplacement au sein de l’exploitation.

Il faut savoir qu’environ 40 % des exploitantes ne sollicitent pas cette aide notamment parce qu’elles ne trouvent pas de remplaçant(e).

 

Depuis le 1er janvier 2019

Les exploitantes agricoles peuvent percevoir :

  • Une allocation destinée à prendre en charge les frais engendrés par leur remplacement (sachant que selon la MSA la CSG et la CRDS ne sont désormais plus redevables sur cette allocation)
  •  
    ou
     

  • Des indemnités journalières lorsque leur remplacement s’avère impossible.

Quelles sont les modalités à respecter ?

Avant le 1er janvier 2019

Pour bénéficier de l’allocation de remplacement, les exploitantes agricoles devaient cesser leur activité professionnelle pendant au moins 2 semaines.

 

Depuis le 1er janvier 2019

L’allocation de remplacement ou les indemnités journalières sont versées si les exploitantes interrompent leur activité pendant au moins 8 semaines.

La durée maximale du congé maternité est fixée à 16 semaines.

 

L’ÉQUIPE AUCAP

 

Pour plus d’informations, merci de nous contacter : 03 80 48 11 33 – aucap@aucap.fr

Source : ©Les Echos Publishing – 2019